Machines d'essais électromécaniques

Le laboratoire dispose d'un parc de machines de type électromécaniques permettant une grande diversité d'essais mécaniques statiques : traction, compression, flexion 3 et 4 points, flexion rapprochée dans les gammes de température de -196° à 800°C.
Les essais peuvent être instrumentés à l'aide d'extensomètre, jauges de déformation, capteur de déplacement et corrélés à une observation in situ par un Questar (microscope longue distance).
Tous les bâtis sont équipés d'un système d'acquisition modulable (acquisition LabVIEW interface IEEE488) et adaptable à la demande aux nouvelles situations.  
 
Les moyens d'essais statiques :

  • 3 machines d'essai INSTRON (4505; 4207; 4482) capacités 100kN
  • 2 machines d'essai MTS (20/M) capacités 100kN

Capteurs efforts : 1000N, 5000N et 100kN
 
Moyens d'essais en température

  • cryostats 77K
  • four à lampe ou tubulaire 800°C  

 
Moyens d'observation in situ

  • Questar (x 200)
  • Caméra + optiques variées
Etudes particulières

 

 

 

Etudes particulières
Etude du comportement mécanique et de la rupture d'un acier sphéroïdisé C35R par des essais de traction simple et de ténacité sur éprouvette SENT dans une gamme de température entre -196 et 20°C.


Ref : S.Rezae, Plasticité cristalline des aciers sphéroïdisés et clivage, thèse de doctorat ECP, 2011

 

 

Essais de la déchirure d'un anneau entaillé (étude de l'influence des hydrures dans la résistance à déchirure d'un alliage Zircaloy Thèse Cédric Langlade 2006)

Essais de la déchirure d'un anneau entaillé
figure 4
CONTACT

Véronique Aubin
Téléphone : +(33)1 75 31 65 20
Courriel : veronique.aubin@centralesupelec.fr